Journées 2017

le cavalier jura

Année 2017, 11ièmes journées d'études théobaldiennes à Saint-Thiébaud (Jura)
Permanence du culte de Saint Thibaut, ici et ailleurs

journées d'études franco-italiennes, les 9 et 10 septembre au village de Saint-Thiébaud.

 

 Saint Thibault, d'un lieu à l'autre

 

Joigny Aube

Aube

Joigny

Saint Thibaut, né en 1036, rappelé à Dieu le 30 juin 1066, en son pauvre ermitage de Sossano, petite bourgade italienne, proche de Vicence et de Padoue, fut canonisé en 1073. Le retour de quelques-unes de ses reliques en France, est à l’origine d’un culte qui s’est rapidement diffusé sur plusieurs centaines de lieux et d’une vénération populaire qui ne s’est pas démentie sur plusieurs siècles.

 

Jeune noble, vivant dans l’entourage direct des comtes de Champagne, il quitte sa famille et choisit la pauvreté évangélique, vécue dans une ascèse héroïque que l’on retrouve dans les grands thèmes idéalisés des chansons de geste du Moyen Age.

 

Fuite du monde, pèlerinages, retraite érémitique, humilité, prière et pénitence sont vécus par de nombreux chevaliers, comme Robert de Turlande ou Etienne de Muret, en ce XI° siècle, marqué par ailleurs – l’un expliquant sans doute l’autre – par une profonde renaissance de l’Eglise.

 

Ce site est dédié à ce jeune chevalier du Christ, afin de nous faire découvrir, revivre et peut-être méditer son court mais bienfaisant pèlerinage en Europe chrétienne, entre France, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Espagne et Italie.

 

San Teobaldo, nato in 1036, ricordato il 30 giugno 1066, nel suo povero eremitaggio di Sossano, a Dio piccola borgata italiana, vicino a Vicenza e di Padova, fu canonizzato in1073. Il ritorno di alcune delle sue reliquie in Francia, è all'origine di un culto che si è diffuso velocemente su parecchie centinaia di luoghi e di una venerazione popolare che non si sono smentiti su parecchi secoli.

Giovane nobile che vive nella cerchia immediata dei Conti di Champagne, ha lasciato la sua famiglia e ha scelto la povertà evangelica, vissuta in un ascetismo eroico trovato in temi epici idealizzate del Medioevo.

Fuga dal mondo, pellegrinaggi, ritiro eremita, l'umiltà, la preghiera e la penitenza sono sperimentati da molti cavalieri, come Robert Turlande o Etienne de Muret, nel XI secolo, segnato altrimenti - si spiega senza dubbio l'altra - una profonda rinascita della Chiesa.

Questo sito è dedicato al giovane cavaliere di Cristo, per mostrarci, rivivere e forse considerare la sua breve ma utile pellegrinaggio cristiano in Europa, tra Francia, Belgio, Lussemburgo, Germania, Svizzera, Spagna e Italia.